Radio spirituelle sénégalaise, Radio Talibé

Switch to desktop

Actualité

| SIGNIFICATION DU MAHDI | LE MAHDI DANS LE CORAN | LE MAHDI DANS LA SUNNA DU PROPHETE

LE MAHDI A TRAVERS LE CORAN ET LA SOUNAH SELON LA CROYANCE SUNNITE.

| SIGNIFICATION DU MAHDI | LE MAHDI DANS LE CORAN | LE MAHDI DANS LA SUNNA DU PROPHETE |

 

Au Nom de Dieu Clément et Miséricordieux. Louange à Dieu, Seigneur des Mondes. 

Et que le salut soit sur notre Seigneur Mohamed, Le dernier venu des prophètes, et l'imam des envoyés.

Dieu a envoyé Mohamed (PSL) son messager en lui donnant pour ses sujets l'islam comme religion de vérité et le Coran comme livre de chevet. Les croyants se référant à la doctrine mohammadienne mèneront une vie meilleure sur terre tout en espérant le Paradis une fois morts à l'Au-delà.

Le Coran et la Sunna dès lors permettent une vie meilleure dans les deux mondes, aussi de régler les litiges et problèmes naissant entre les croyants. Leur importance est telle qu'en quittant le bas monde, Mohamed (PSL) avait dit , "je vous ai laissé deux choses, vous ne vous égarerez point tant que vous y tiendrez solidement : le livre de Dieu et ma tradition".

De ce fait, en parlant de l'avènement du Mahdi qui est sujet à caution, on ne peut que s'appuyer sur le Coran et la Sunna.

1. SIGNIFICATION DU MAHDI  

 

Étymologiquement le Mahdi signifie celui qui est bien guidé. Le mot dérivé d'un verbe trilitère1 : "Hada" qui signifie guider. Le prophète Mohamed (PSL) s'est servi de ce mot dans son sens littéral quand il dit , "je vous recommande ma tradition et la tradition de mes khalifes orthodoxes et bien guidés après moi."

C'est pourquoi, ABU NOU'IM rapporte qu'IBRAHIM IBN MAYSARA dit un jour à Taous « Oumar IBN ABDOUL AZIZ ( celui qu'on désigne comme étant le 5e Calife) est le Mahdi Tous lui répondirent c'est un bien guidé, mais il n'est pas le Mahdi car il n'a pas parfaitement rempli toutes les conditions de l'équité. »

En pratique, dans le vocabulaire religieux (ISTILAHAN) le Mahdi désigne « un homme de la famille du Prophète (PSL) qui viendra à la fin des temps, remplira la terre de justice et d'équité après qu'elle aura été remplie d'injustice et d'iniquité. »

La détermination du mot Mahdi par l'article défini(la ALIF et le LAM ) montre clairement qu'il s'agit d'une personne déterminée et non d'un signe ou d'une réforme. Elle montre également que le Mahdi symbolise le bien comme Dajjal symbolise le mal.

2. LE MAHDI DANS LE CORAN.  

 

Le Coran livre de chevet pour nous croyant est d'après Virgil Gheorghui « l'expression verbale d'une écriture, tracée par la Puissance Divine en une matière éternelle, en lettres d'or, sur une étoffe merveilleuse, qui fut montrée à Mohamed par l'ange Gabriel. »

Et la controverse née de l'avènement du Mahdi existe dans le Coran. Cela ne devrait surprendre guère personne pour deux raisons :

Dieu à travers le Coran parle sous forme de paraboles à ses sujets d'où la nécessité pour les croyants d'user de leur intelligence pour comprendre certains phénomènes surtout que les auteurs de fait ne sont pas toujours nommés.

Ainsi quand Dieu dit dans la Sourate 62 (le Vendredi) verset 2 «  c'est lui qui a envoyé chez les incultes un prophète issu d'eux.  »

Dans la Sourate 80 versets 1 et 2 «  il s'est renfrogné et a tourné le dos excédé qu'un aveugle vint le trouver  ».

Cet aveugle n'est autre que Abdallah Ibn Mahtoum qui était venu questionner le prophète au moment où il s'entretenait avec les notables de La Mecque.

Aussi quand Dieu dit dans la Sourate 33 (les Coalisés) verset 37 «  quand Zayd ne la désire plus nous te la donnâmes comme épouse  ». Cette épouse de l'avis de tous les érudits n'est autre que Zaynab Bint Jah'chin (Que Dieu soit satisfaite d'elle).

L'autre raison est que, puisque Allah par l'intermédiaire de son messager en lui donnant le livre de chevet, a pris la peine de faire de ce livre un ouvrage complet pour toutes les générations. Dieu n'a rien omis dans son livre.

Allah dit dans le coran  « nous n'avons rien omis dans ce livre » Sourate 16 (les Abeilles) Verset 28.

Et puisque le Mahdi est un phénomène islamique annoncé par Mohamed, on peut affirmer qu'il est mentionné dans le coran.

Allah dit dans le coran «  nous avons fait descendre vers le livre qui éclaire toute chose et qui est une guidée, une miséricorde et une bonne nouvelle pour les hommes  » Sourate 16 (les Abeilles) Verset 89.

Et puisque le Mahdi est le Calife d'Allah il est par son Seigneur de là à dire qu'il fait partie de ce « tout », il y a qu'un pas à franchir.

Texte complexe, le Coran avait besoin d'être expliqué et interprété par le messager de Dieu aux fins de permettre aux croyants de saisir la portée des Paroles Divines. Le Prophète ainsi s'exprimait par la révélation et non pas par passion ou inspiration comme l'auraient fait les saints.

A ce propos imam Ghazali explique que l'inspiration des saints et la révélation des prophètes semblent appartenir toutes les deux à l'inspiration au sens large du terme, et ne diffère que par un degré : un charisme de plus est donné dans la révélation.

L'explication et la compréhension des textes coraniques par le prophète constitue la SUNNA et toutefois le besoin d'une rénovation religieuse se fait sentir dans l'islam, on a recours à la SUNNA. Dès lors on peut se poser la question suivante. Quel est le point de vue de la Sunna par rapport à l'avènement du Mahdi

 

3. LE MAHDI DANS LA SUNNA DU PROPHETE  

 

Contrairement au Coran, les hadiths sont nombreux et sont parfois sujets à caution. Ainsi une classification est faite par les Oulémas entre les authentiques et les faux. Parmi les authentiques cinq(5) des six (6) livres ont mentionné le Mahdi dans leurs écrits. Il s'agit de Boukhari, Mouslim, Tirmizi, Abou Daoud et Ibn Mjjah. Seul Nassai n'en fait pas état.

Boukhari dans son livre «  Le Retour de Issa Ibn Mariama » note cette parole du prophète qu'on tient de Abou Hourayra "dans quelle situation serez-vous quand le fils de Mariama descendra sur vous et votre Imam sera parmi vous?".

Mouslim rapporte : " il y aura toujours une partie de ma communauté qui combattra ouvertement dans la voie de la vérité jusqu'à la fin des temps. Issa, le fils de Mariama, descendra. et le Commandeur de ses croyants lui dira : viens diriger notre prière et Issa répondra : non! continue à diriger la prière, car vous de la communauté de Mohamad, (PSL) chacun peut présider la prière de l'autre. "

Abou Daoud  : Dans « le Livre du Mahdi » rapporte un hadith d'IBN MASS'OUD où le prophète dit «  s'il ne restait au monde qu'un seul jour Dieu le prolongerait jusqu'à ce qu'il envoie un homme de ma famille qui remplira le monde de justice et d'équité comme il avait rempli auparavant d'injustice et d'inquiétude. »

Ce hadith est authentifié par IBNOUL KHAYIM (Al Minaroul Mounif), par Ibn TAYMIYYA (Minhajou Sunna) et par ALBANI (Tahrijoul Ahadith).

Tirmizi dans « ce qu'on rapporte du Mahdi » note qu'il tient d'IBN MASS'OUD ce hadith  «  un homme de ma famille viendra, son nom correspondra à mon nom ».

Il rapporte aussi de ABI HOURAYRA  « s'il ne restait qu'un seul jour dans ce  monde Dieu le prolongerait jusqu'à ce qu'il vienne' .

IBN MAJJAH rapporte ce hadith qu'il tient de ALIOU ABI TALIB « le Mahdi est de ma famille, Dieu répandra ses grâces sur lui en une nuit (ou acceptera son repentir en une nuit) ».

A la lecture de ces hadiths, on remarquera que le Mahdi est bien mentionné dans la SUNNA de Mohamed (PSL). Et si tous les cinq (5) livres authentiques ont annoncé sa venue, le nom donné par les uns et les autres au Mahdi n'est pas le même. Mais tous recouvrent en décryptant ces noms (Imam, Commandant Mohamed) à une personne hors pair guidée par le BON DIEU pour mener une mission salutaire pour les croyants et qui aura les attributs de Mohamed (PSL) et à une période où le Bien n'est pas séduisant et le Mal n'est pas repoussant.

ABI SAHID AL KHOUDRI lui donne les traits physiques du Mahdi dans un hadith rapporté du prophète (PSL) « le Mahdi est de moi son front est large (ou clair) son nez aquilin, il remplira la terre de justice et d'équité comme elle avait été rempli auparavant d'injustice et d'iniquité ».

Les hadiths des plus grands traditionalistes suffisent pour croire que la mission du mahdi est annoncée par le prophète (PSL) et que dès son appel sonnera, tous les croyants doivent adhérer à sa mission la croyance au Mahdi est un acte de foi.

En plus de ces hadith irréfutables, d'autres oulémas sunnites de la première (devanciers) comme la seconde génération (contemporains) ont écrit sur le Mahdi, on peut citer entre autres :

CHEIKH MANSOUR dans Al Jami'oul (5e partie) - IBN TAYMIYYA dans Minhajou Sunna - SOUYOUTI - IBN HA JAR AL MAQIYYI « Propos résumés sur les signes du Mahdi attendu » - MOHAMAD ALIOU SABOUNI «  Le Mahdi et les Signes de l'heure » - CHEIKH AL JAZAIRI : Auteur de nombreux ouvrages et Professeur de Sciences Religieuses et Prêcheur dans la Sainte Mosquée du Prophète. - ABDOUL MOUHSSIN. Professeur d'université et de « Rejet de celui qui nie les Hadiths authentiques sur le Mahdi » et de « la Foi des Sunnites au Mahdi.

Il est certain que beaucoup de personnes se déclareront être le Mahdi tant attendu par la Communauté Islamique. Car notre époque est marquée par le relâchement et l'éclipse des Sciences Religieuses. Ce qui fait qu'il nous sera difficile de reconnaître le Vrai Mahdi du faux. Cependant on peut se référer en plus de ses traits physiques décrits par ABI AL SAHID AL KHOUDRI à la présence à ses côtés d'ISSA IBN MARYAMA. Ce qui signifie qu Issa se sera présent durant son appel et adoptera sa philosophie comme règle de conduite.

Que Dieu ait pitié de nous, qu'il accorde le salut et la paix et qu'il nous dirige dans le droit chemin -AMEN-

Que la bénédiction de Dieu et le salut soient sur Mohamad, sur sa famille et ses compagnons.

Ousmane Mbengue cellule des Anciens étudiants de

L'Université Gaston Berger de St Louis  Dakar - Sénégal

 

Copyright ® Radiotalibe.com

Top Desktop version