Radio spirituelle sénégalaise, Radio Talibé

Switch to desktop

Actualité

Le nombre 75 Retrace la vie de Baye Niass

RADIO talibe Ibrahima Baye Niass (Taïba Niassène, 1900 - Londres, 1975) est un marabout de la confrérie des Tidjanes. Il est le fils du marabout El Hadji Abdoulaye Niasse. Il est le troisième calife de cette confrérie et créa une école de pensée spirituelle nommée la Tarbiyya.La ville de Kaolack est devenue une ville sainte pour les Tidjanes et lieu de pèlerinage.

La mosquée de Medina Baay à Kaolack

L'événement de Cheikh Ibrahim (r) est une aide pour l'humanité toute entière à l'image du Prophète (s) afin de faire revivifier l'enseignement exotérique de l'Islam et l'enseignement ésotérique. Il a dit lui-même : « Je suis venu à une époque où les Cheikhs tenaient leurs disciples avec des lanières à la manière d'un cavalier avec son cheval le privant de sa liberté et moi je suis venu couper ces lanières pour qu'ils obtiennent la liberté », c'est-à-dire la connaissance d'Allah qui retire les barrières de cheikh et disciple au grade de compagnon, et Cheikh Baye (r) dira : « Je n'ai pas de disciples, mais je n'ai que des compagnons ». Sa venue a pour but de nous délivrer de notre ignorance du seigneur des mondes, il est celui qui détient le secret de l'unicité divine comme ses illustres prédecesseurs tels que ibn 'al Arabi, Djounaid, Hasan al Basri, Al Mouhasibi, Cheikh 'Abd al Qader al Jilani ou Cheikhna Ahmed Tidjani (r). Dans le coran il est dit : « Je n'ai créé les hommes et djinns que pour qu'ils M'adorent » et Ibn Abbas (r) commente ce verset ainsi : « cette adoration est la connaissance » et le Prophète (s) a dit : « la meilleure des connaissances est celle de la connaissance de Dieu ».

L'événement de Cheikh Ibrahim (r) est une aide pour l'humanité toute entière à l'image du Prophète (s) afin de faire revivifier l'enseignement exotérique de l'Islam et l'enseignement ésotérique. Il a dit lui-même : « Je suis venu à une époque où les Cheikhs tenaient leurs disciples avec des lanières à la manière d'un cavalier avec son cheval le privant de sa liberté et moi je suis venu couper ces lanières pour qu'ils obtiennent la liberté », c'est-à-dire la connaissance d'Allah qui retire les barrières de cheikh et disciple au grade de compagnon, et Cheikh Baye (r) dira : « Je n'ai pas de disciples, mais je n'ai que des compagnons ». Sa venue a pour but de nous délivrer de notre ignorance du seigneur des mondes, il est celui qui détient le secret de l'unicité divine comme ses illustres prédecesseurs tels que ibn 'al Arabi, Djounaid, Hasan al Basri, Al Mouhasibi, Cheikh 'Abd al Qader al Jilani ou Cheikhna Ahmed Tidjani (r). Dans le coran il est dit : « Je n'ai créé les hommes et djinns que pour qu'ils M'adorent » et Ibn Abbas (r) commente ce verset ainsi : « cette adoration est la connaissance » et le Prophète (s) a dit : « la meilleure des connaissances est celle de la connaissance de Dieu ».

Copyright ® Radiotalibe.com

Top Desktop version